Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Frank

    QR Codes et Flashcodes

    Classé dans web-marketing,Blog

    Frank Peirone


    Le QR Code (abréviation de Quick Response Code, code pour réponse rapide) a été inventé au Japon par Toyota et a été utilisé à ses débuts dans l'industrie automobile pour scanner très rapidement les pièces détachées. La France a par la suite créé son propre format : le Flashcode.

    Ces codes contiennent des informations qui peuvent être lues grâce à une application sur un téléphone mobile. Il existe de nombreux sites qui proposent gratuitement la conversion de données en code, quelques uns sont customizables.

    Que faut il faire pour qu'un QR code ou Flashcode soit utile et utilisé ? 

    S'assurer d'une connexion internet via votre téléphone en WIFI, 3g ou 4G, or cela ne fonctionne pas dans le métro par exemple, et on imagine mal un utilisateur prenant la photo d'un QR code pour le scanner plus tard :-)

    L'endroit le plus incongru pour placer un QR code est...un email. Pourquoi ? Parce qu'une personne recevant un email sur son ordinateur, ne sortira jamais son téléphone pour scanner l'écran !

    Mais pourquoi scannerions nous un QR code ?

    L'emplacement 

    Il attire le lecteur sur un tract, un magazine ou une affiche dans tout endroit où il est facile d'utiliser son téléphone


    La promesse


    Le QR code vous apporte une réponse à une promesse : une réduction, une surprise, une gratuité...Qu'est ce qui va déclencher mon envie de scanner ce code ?


    L'objectif

    Si vous faites scanner un code, assurez vous que le site soit parfaitement adapté aux mobiles...sinon...vous apprenez simplement aux consommateurs que scanner un code est une mauvaise expérience.

    Le mal aimé du marketing

    Un code peut être un clin d’œil dans une communication mais certainement pas un outil marketing extrêmement performant car vous visez une frange de consommateurs très réduite : ceux qui ont un téléphone, une application qui lit les codes, qui savent s'en servir et surtout qui sont intéressés.

    Le code peut être un vecteur de communication s'il attise la curiosité des clients. Ici le park Gröna Lund à Stockholm, utilise le QR code pour faire une bonne grosse blague au passant qui scanne le QR code pour connaitre la réponse à "oserez vous regarder notre nouvelle attraction"

    Malgré cela, les QR codes ou autres Flashcodes sont un peu les mal-aimés du marketing car il ne sont pas foncièrement adoptés par le consommateur. Il sont désuets et peu employés par les marques. 

    Aujourd'hui, les codes sont en général peu esthétiques ou fonctionnels; ils interprètent seulement une url ou un numéro de téléphone et ont peu d'engagement. Le code est entré dans une spirale complexe : peu utilisé par les entreprises car elles n'espèrent pas un engagement exceptionnel et peu utilisé par les consommateurs qui ne s'attendent pas à découvrir quelque chose d'extraordinaire.

    La technologie avance vite

    Des technologies beaucoup plus adaptées font leur apparition depuis quelques années comme le Near Field Communications (NFC) que l'on voit notamment sur nos cartes bancaires ou le Visual Recognition (VR) . Ils semblent tout deux plus viables que nos bons vieux codes.  
    Le « Clickable paper » de Ricoh© rend par exemple le support artistique cliquable et il est promis a un bel avenir. L’application permet une plus grande souplesse des supports imprimés puisque seulement une partie peut donner accès à des réseaux sociaux, des sites ou des vidéos.

    Le QR code ne doit sa survie actuellement qu'à son utilisation gratuite, il est fort à parier qu'il aurait déjà disparu si sa fabrication engendrait des frais.