Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Frank

    Le dark social, la face cachée du partage social

    Classé dans web-marketing,Blog

    Frank Peirone


    Les annonceurs et entrepreneurs limitent souvent leur activité sociale aux publications mises en avant sur les réseaux sociaux  comme Facebook, Twitter ou Pinterest, car le partage est facilité par ces plateformes. Une enquête de Radium one aux Etats Unis souligne le fait que 84% des personnes partagent du contenu, dont 32% en "Dark social".

    Cette enquête démontre même que 69% de tout le contenu partagé intervient via le Dark social, le reste concerne Facebook et tous les autres canaux de partage. De toute évidence, le Dark social est trop important pour l'ignorer.

    Mais c'est quoi le Dark social ?

    Le Dark Social est l'ensemble des contenus ou des liens que les personnes copient et collent dans un message privé à partir de sites sociaux ou sites internet et qu'ils partagent avec leur cercles. Ce partage se fait principalement avec des amis, de la famille ou des collègues de travail.
    Ce que l'on partage en dark est d'un intérêt très personnel. La confiance que l'on apporte à ce type de contenu en fait l'un des supports les plus influents et en général, on y prête plus attention qu'un tweet ou un post Facebook.
    En conséquence, les données de Dark social sont plus intimes et représentent de véritables valeurs ajoutées relationnelles. Qui n'a jamais partagé une recette de cuisine, un bon plan, un article intéressant, une actualité par email ou sms avec l'un de ses proches ?

    Exemple, grâce aux boutons de partage d'url ou en copiant collant l'adresse ou bien le contenu de cet article dans un email, dans un sms ou via messenger à destination d'une autre personne, vous favorisez du partage en Dark Social. Ce type de trafic peut échapper bien entendu aux statistiques mais favorise la diffusion de votre article.

    20141204 Dark Sharing Fo

    Que faut il retenir ?

    Avoir du contenu partagé en dark social ne peut être que bénéfique. Si un contenu est partagé c'est qu'il est riche, donc il faut systématiquement penser à mettre du contenu de qualité sur son site et ses réseaux sociaux.
    Si vous favorisez ce partage depuis votre site en intégrant des boutons de partage par email ou de short url, vous allez en plus pouvoir évaluer une partie de ce trafic. Une partie seulement car si le contenu est copié et collé ailleurs, cela échappera à toute analyse statistique. Le « Dark social » peut également favoriser le partage de contenus plus anciens car ils correspondront à un moment donné à la demande d'un internaute.

    Vous ne pourrez pas contrôler la réputation de votre marque, de votre commerce dans le partage des données via email, sms etc..mais si vous pouvez agir sur un levier, c'est celui du contact via les réseaux sociaux. Ne négligez pas la rédaction de vos contenus sur votre site internet ou sur vos réseaux sociaux pour favoriser le partage. Prêtez attention à la demande de vos internautes et essayez de les convertir en ambassadeurs en répondant à leurs attentes et à leurs questions. Embarquez les dans une véritable échange social, car si le site internet est votre vitrine, les réseaux sociaux représente l'accueil et l'animation de votre entreprise.