Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Frank

    La stratégie web to store en 2016

    Les comportements sur internet sont en constante évolution et si il y a un sujet où l'évolution est marquante, c'est celui concernant l'achat en ligne et de la stratégie web to store, c'est à dire littéralement d'internet au magasin.

    Peut être avez vous déjà entendu parler de l'acronyme ROPO : "research online, purchase offline", ce qui signifie rechercher en ligne et acheter en magasin.

    Mais cela signifie quoi exactement ?

    En fait, il faut regarder la problèmatique globalement.
    Nous faisons tous du web to store depuis un moment. Qui n'a pas cherché sur Google un produit pour voir ses caractéristiques, les avis client et son prix pour finalement voir si ce produit était disponible dans l'une des enseignes de proximité. Une expérience client plus plaisante tout en évitant les délais et les frais de livraison.

    En 2016, le comportement des internautes a beaucoup évolué. Ils recherchent en ligne le produit qu'ils souhaitent acquérir, comparent, regardent les avis et ceci grâce aux différentes plateformes. Puis l'internaute si il est conquis, aura finalement gagné du temps et souhaitera se rendre sur le point de vente en local pour finaliser son achat pourvu que la différence prix + disponibilité + livraison ne soit pas au désavantage du commerçant de proximité.

    C'est un parcours bien identifié : recherche sur internet (référencement naturel ou payant), les plateformes e-commerce (tarifs et comparaison) et les réseaux sociaux (avis de la communauté)..reste à s'insérer dans cette logique.

    Ropo

    Pourquoi un tel comportement de l'internaute ?

    En recherchant sur internet et en achetant sur place, le client s'affranchit des frais de port, des problèmes de sécurité des paiements et des délais de livraisons. D'où l'explosion des points relais pour limiter les coûts (chez les commerçants eux mêmes). Mais surtout cela permet de consulter l'offre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui est impossible dans un magasin physique.

    La recherche en ligne permet d'avoir de nombreux avis sur les produits, les commerçants qui les proposent et ceci à n'importe quel moment de la journée. Un réel choix s'offre à l'internaute qui peut prendre tranquillement sa décision de chez lui, sur sa tablette, son ordinateur ou son smartphone. Il peut alors décider d'acheter en ligne directement ou bien de regarder si l'offre est disponible dans un magasin tout près de son domicile.

    Mais quelle est le frein pour le commerce de proximité ?

    Une offre peu satisfaisante sur Internet
    Beaucoup de magasins ne sont pas assez présents sur internet : un site peu attractif et non adapté au mobile, un site non marchand, pas de possibilité de réservation.
    Avoir une plus grande visibilité en ligne permet de capter une nouvelle clientèle, de faire connaitre vos produits, de collecter des avis de votre communauté et d'améliorer ainsi le service clients. Vous ne serez jamais autant présent physiquement que vous pouvez l'être sur internet.

    Des réseaux sociaux fébriles
    Peu de commerçants ont investi les réseaux sociaux de façon professionnelle pour développer une réelle stratégie numérique. Poster sur les réseaux sociaux est une chose, faire du community management dans un réel enjeu marketing en est une autre.
    Développer une communauté est un réel point fort et un avantage concurrentiel pour accroître la réputation de l'entreprise.

    Capture Ecran 25

    source ecommerce nation

    Accroitre son efficacité

    Mais alors pourquoi ne pas mettre à disposition ses produits en ligne pour que les internautes viennent les acheter en magasin tout en popularisant sa présence sur les réseaux sociaux ? Une efficacité redoutable puisque vous disposeriez d'une boutique en ligne, d'une communauté sur les réseaux sociaux et d'un commerce de proximité.

    Adopter une réelle stratégie numérique

    • Gérer sa présence sur internet en améliorant sa visibilité locale via Google My Business
    • Assurer sa présence sur internet par le biais d'un site e-commerce ou d'e-reservation
    • Opter peut être pour aussi du click and collect : les internautes paient en ligne et récupèrent leurs achats dans votre point de vente
    • Optimiser sa présence sociale en animant professionnellement ses communautés sur les différents réseaux sociaux pour améliorer sa réputation

    Voir plus loin

    Et si l'avenir du web to store passait par le choix, l'information et le service client ?
    Imaginez qu'un internaute puisse choisir 3 produits sur internet ou sur les réseaux sociaux un dimanche à 22h00. Il se rend au magasin le lundi soir où un vendeur dédié (qui aura identifié l'internaute) lui proposera les trois produits. Il repart avec le produit qu'il préfère le plus et obtiendra même du commerçant, une offre promotionnelle sur son prochain achat en ligne. On se prend à rêver d'un parcours où l'expérience client associe facilité, service client et fidélisation un clic :-)

    L'essor du ROPO est un énorme avantage pour les commerces locaux : c'est une opportunité pour augmenter son chiffre d'affaires, fidéliser ses clients et faciliter la communication de proximité. Pour autant, il faut que les commerçants jouent le jeu et s'investissent vraiment dans une stratégie numérique à long terme. Pensez vous réellement que si Free, Amazon, Apple ou Google ouvrent des points de vente, que si Cdiscount, 123pneus ou Oscaro facilitent la livraison en points de vente, vous n'auriez pas intérêt à investir à votre tour leur domaine ?

    Vous aimez cet article ? Partagez le sur les réseaux sociaux ci dessous

    A lire :