Ne perdez plus le fil grâce à nos articles

Nous décortiquons les meilleures pratiques pour vous !

Le blog des réseaux sociaux, de l'internet et de la mobilité.

Pour ne rien manquer, abonnez vous à notre flux RSS ou à notre Newsletter.

Flux RSS : Souscrire

  • Frank

    Comprendre les statistiques de ma page Facebook

    Classé dans Réseaux sociaux,web-marketing,Blog

    Frank Peirone


    Si un mythe urbain persiste, c'est celui de croire que 100 % des fans de votre page, voient vos publications. Non désolé de casser votre croyance mais on est très loin de la réalité. Mais alors comment connaître la popularité et la performance de votre page Facebook ?

    Si vous vous focalisez sur le nombre de j'aime vous serez peut être déçus; vous allez très vite penser que personne n'apprécie votre page. Vous disposez d'une page avec 1000 fans et les posts ne réalisent qu'une faible performance en affichant un nombre de j'aime inférieur à 20. Certes c'est frustrant mais le plus important n'est pas là. Connaissez vous réellement l'impact de votre publication ?

    Si vous disposez d'une page Facebook, vous avez accès de statistiques qui vous donnent des indicateurs précieux pour connaître effectivement la performance de votre page. Pour cela, il faut effectivement en tant qu'entreprise disposer d'une page et non d'un profil.

    La performance sur Facebook ne se mesure pas uniquement par rapport au nombre de j'aime que vous avez collecté ou en nombre de fans acquis sur votre page. La performance se mesure également en terme de portée.
    Facebook vous permet d'accéder à des statistiques très poussées concernant vos fans et vos publications. 

    Quelques données statistiques à comprendre

    La portée sur les fans

    Ce sont les fans de votre page qui voient vos publications.
    Cet élément est essentiel car il permet de mesurer la qualité du contenu délivré à vos fans. Le recrutement de fans est long et fastidieux mais l'indicateur vous permet de savoir si vos posts les fidélisent. Si vous recrutez des fans non qualifiés, par le biais de jeux concours par exemple et qui n'auront peut être pas d'intérêt à suivre vos publications, cela aura forcément une incidence sur cet indicateur et Facebook descendra votre audience de façon draconienne. Plus votre contenu sera pertinent, plus vous gagnerez en audience. En résumé, mieux vaut 1000 fans intéressés par votre activité que 10.000 fans dont 9000 recrutés que sur l'appât du gain. Ce qui ne veut surtout pas dire qu'il ne faut pas organiser de concours, bien au contraire. Il faut surtout se poser les bonnes questions en terme de recrutement.

    L’audience organique

    L’audience organique à la différence de la portée sur les fans, mesure également les vues indirectes, c'est à dire ceux qui ont accédé à du contenu de votre page sans pour autant en être fan par le biais de fans de votre page, du « bouche à oreille » virtuel en somme. Vous retrouvez également les vues par le biais d'un accès par une page tierce : site internet, blog etc..
    Cet indicateur va simplement vous informer si vous êtes en phase de recrutement de fans ou pas. Si votre porte organique est proche de la portée sur les fans, c'est que votre page n'est pas visible pour d'autres personnes.

    L'audience virale est tout aussi importante car elle va pouvoir donner des renseignements quant à la diffusion de l'information

    Courbe Esf


     Courbe Boulevard
    Deux exemples d'audience virale avec des pages ayant 1000 fans et 200 fans. Peu importe, la taille de la page, l'important est la diffusion de son message. En orange, la courbe représente la moyenne des pages sur Facebook, c'est du benchmarking (comparaison par rapport à un étalon). Charge au community manager ou autre gestionnaire de la page de dépasser la courbe orange (source agora pulse)

    L’engagement

    L'engagement sur Facebook est probablement l'indicateur le plus important après la portée sur les fans. Il s'agit du nombre de personnes ayant cliqué, liké ou commenté l'une de vos publications
    Cela indique clairement le nombre de personnes qui ont interagi avec votre post. Ainsi vous n'avez aucun doute possible, la portée vous indique combien l'ont vu, l'engagement combien l'ont réellement lu. En fait l'engagement se divise en deux catégories : actif, pour ceux qui vont clairement commenter, liker ou partager et passif pour ceux qui vont regarder un média ou cliquer sur le post pour l'agrandir. Les deux signifient tout de même un intérêt du socionaute pour votre information.
    Mesurez simplement l'engagement en divisant le nombre de personnes engagées par rapport au nombre de personnes atteintes. Vous pourrez comparer ainsi dans les statistiques les publications qui fonctionnent le mieux et ajuster votre contenu.
    Pourquoi est il important de partager ou d'aimer un contenu ? Les personnes qui partagent ou qui aime peuvent potentiellement agrandir le cercle de diffusion d'un contenu à leur propre cercle, c'est que l'on appelle la viralité.
    Il est donc important que vos fans jouent le jeu en diffusant et partageant les informations. Pour cela il faut du continu pertinent, intéressant et régulier. Mais force est de constater que ce n'est pas une règle automatique mais plutôt quelque chose à prendre au conditionnel car Facebook ne montre pas systématiquement ce contenu partagé à tous les amis d'une personne.

    Boulevard

    Esf Agora
    Ici les tableaux (agora pulse) vous montrent pour chaque page choisie, le nombre de fans atteint en moyenne, l'engagement, les "story tellers" ceux qui en parlent, la portée virale, organique et le CTR moyen. Les chiffres sont bons et pourtant ces pages n'ont pas 50.000 fans et 400 j'aime à chaque post.

    Il est important et conseillé en tant que professionnel de clairement engager quelques publicités sur le réseau social pour montrer à Facebook votre volonté d'être acteur sur le réseau. Le programme Faceboob Ads permet à n'importe quelle page de promouvoir ses post ou sa présence. Cela permet également d'augmenter votre portée et conquérir de nouveaux fans en respectant votre ligne éditoriale. Si vous vendez des articles de pèche, nous ne pouvons pas croire que vous avez touché toutes les personnes présentes sur Facebook et aimant la pèche dans votre région.

    Le taux de clics

    Le CTR (ou ClickThrough Rate) c'est l'indicateur comme pour adwords par exemple qui vous renseigne sur le nombre de personnes qui ont cliqué sur une action : lien, image, vidéo etc..
    Une donnée importante qui permet de comprendre ce qui intéresse vraiment les socionautes et d'ajuster les publications au plus près de sa communauté.

    Esf

    Sur cet exemple, la portée organique est de 1171 soit au delà du nombre de fans de la page. En poussant les statistiques, en fait on s'aperçoit que 366 personnes sont fans de la page soit un taux de "reach" de 36%, ce qui est déjà un beau score mais une viralité qui permet de toucher 805 personnes non fans de la page.
    Le taux d'engagement est de 6,2% et le CTR de 11,2% soit très nettement au dessus de la moyenne

    En résumé, pour connaitre la performance d'une page Facebook, il ne faut pas s'arrêter au nombre de j'aime ou au nombre de fans sur une page. La portée, la viralité et l'engagement sont bien plus importants et essentiels pour comprendre sa communauté en ligne. Nous croisons différents outils pour livrer à nos clients l'image la plus réaliste possible de leur présence sur Facebook afin qu'ils puissent appréhender au plus juste l'impact des publications sur la gestion de leur communauté.